Le massage bébé : une bulle de douceur (et tellement de choses à apprendre pour bébé !)

« Je me sens, moi, parce que tu me touches, toi« . Voilà comment on pourrait résumer le massage des bébés ! Mais il est tellement plus encore. Saviez-vous que la peau est notre organe sensoriel le plus étendu ? Et que le toucher, est le premier sens que nous acquérons avec l’odorat. Je ne le savais pas avant que Tania me l’explique… Et bonne nouvelle, aujourd’hui Tania (animatrice en Parentalité, créatrice de La passerelle FamilyCoworking) partage avec nous toute son expérience 🙂 Elle masse les bébés depuis longtemps et j’étais tellement contente qu’elle accepte de répondre à toutes mes questions pour préparer cet article ! Si vous ne savez pas comment masser votre bébé ou vous vous demandez si c’est vraiment utile… Vous en apprendrez beaucoup ici 😉

Ce qui m’a inspiré cet article…

Avant tout, juste une confession perso pour vous expliquer pourquoi je trouvais important d’écrire cet article sur le massage des bébés ! :

Ma fille Lilou est le premier bébé que j’ai pris dans mes bras… Oui, je sais, ça peut vous paraître dingue mais je n’ai jamais eu envie de bercer un bébé avant 🤫. Je n’aurais pas su quoi faire de « cette petite chose » qui en plus risquait de pleurer (premier réflexe : partir en courant, lol). Je n’ai donc jamais fait de babysitting ou donner un biberon à un bébé avant la naissance ma fille…

Ce qui explique mes « intuitions limités » de maman quand Lilou est née. Je me rappelle encore de la tête de la pédiatre quand je lui ai expliqué pourquoi je portais très peu ma fille dans mes bras : « Pour ne pas la rendre capricieuse… » Une collègue de travail m’avait expliqué ce concept et je l’avais noté dans mon « mode d’emploi pour s’occuper des bébés ». Quand j’y repense, c’est fou !! La pédiatre m’a aussitôt parlé d’une association de mamans qui permettait d’échanger nos expériences, d’apprendre (oui, être maman sa s’apprend, ce n’est pas forcément inné) et prendre confiance ! Ça a changé ma vie, clairement… Alors, cet article sur les massages à une résonance particulière pour moi, il est la preuve que les bébés ont besoin de contact et d’énormément de calins ! D’ailleurs, Lilou à 11 ans et n’aime pas les calins justement… Je pense que tout est lié…

Le massage de bébé pour les soins… mais pas que !

Tania m’a confié que beaucoup de parents qui venaient vers elle pour faire masser leurs bébés souhaitaient soigner un trouble. Oui, masser un bébé peut soulager ses maux : coliques, constipation, troubles du sommeil, poussées dentaires… Mais, ça, c’est seulement la partie immergé de l’iceberg 😉 Tania donne aux parents un véritable bagage qui leur

Le massage pour les bébés prématurés

Saviez-vous que les massages étaient beaucoup pratiqués dans les services de néonatologie ? Masser un bébé prématuré lui permet de réguler sa température et de prendre plus de poids. Des études l’ont prouvé 🙂

Comment c’est possible ?… Petite leçon de science ! : Le contact peau à peau avec les bébés favorise la structuration somato-sensorielle de leurs cerveaux et optimise ainsi leur développement cognitif, perceptif, social, mais aussi leur développement physique.

Ce que le massage offre à votre bébé…

  • Se détendre et ainsi profiter d’un relâchement musculaire, de prendre conscience de son schéma corporel, de libérer ses tensions, ses émotions, d’apaiser ses pleurs du soir, de faciliter son endormissement grâce à la libération d’hormones de bien-être (appelées : ocytocine = hormones du bonheur)
  • De favoriser la création et l’entretien du lien d’attachement entre vous « parent » et votre bébé. Il se sent aimé et cela augmente la confiance mutuelle 🙂
  • Apprendre à connaitre son corps : « Tu es mon enfant, mais c’est ton corps ». J’ai besoin de ton autorisation pour te toucher. Un bébé qui n’a pas envie qu’on le masse vous le fera savoir très vite !
  • De mémoriser un rituel : le début et la fin du massage sont important. Prenez l’habitude de montrer à votre bébé le moment où vous vous mettez de l’huile sur les mains, c’est un repère ! Et finissez toujours le massage par les mêmes gestes. La répétition fait partie des mécanismes d’apprentissage 🙂

Masser bébé, c’est bon aussi pour vous !

En massant votre bébé, vous apprendrez à mieux le connaitre car c’est un véritable moment d’échange. Par exemple, vous pouvez remarquer qu’il aime qu’on lui masse les jambes, le dos etc… mais qu’il s’agite quand on lui masse les bras ou le ventre. Gardez toujours à l’esprit qu’il faut vous adapter ses besoins pour que le moment du massage soit agréable pour lui et pour vous.

Regardez votre bébé sourire, rire, cageolez-le et profitez-en. Appréciez ce moment. Vous vivez une émotion positive à travers le corps, ensemble !

http://unsplash-logo Khoa Pham

Des conseils pour permettre à votre bébé d’apprécier encore plus son massage, cela vous intéresse ? 😉

  1. Commencez par un massage de quelques minutes. Soyez attentif et adaptez-vous aux besoins et aux réactions de votre bébé. S’il tourne la tête, se raidit, s’agite ou semble contrarié, arrêtez-vous et observer ce qui se passe, peut-être que c’est juste la pression au niveau du massage qui le gène (attention aux chatouilles 💨😅) ou peut-être qu’il n’a pas envie d’être massé à cet instant précis 😉. S’il réagit bien et que vous vous sentez à l’aise, vous pouvez continuer.
  2. Massez les bras, les jambes et le dos de votre bébé. Comme il est habitué à se faire toucher à ces endroits, ce type de massage ne devrait pas le stresser.
  3. Pour démarrer le massage, vous pouvez par exemple :
    – Mettre votre main autour de ses chevilles ou de ses poignets et faire ensuite de petits cercles avec votre pouce et votre index.
    – Entourer son poignet avec votre main (en forme de C) et la faire glisser jusqu’à son épaule.
    – Par la suite, vous ferez les autres parties du corps.
    – Si vous ne vous sentez pas très à l’aise, Tania pourra vous apprendre à faire ses gestes au cours d’atelier de massage).
  4. Chantez ou parlez tout simplement à votre enfant pendant que vous le massez, écoutez-le vous « répondre ».
  5. Massez votre bébé aussi souvent que vous en avez envie et SURTOUT prenez du plaisir ❤
  6. Essayer de choisir un moment pendant lequel votre enfant est éveillé et détendu. Avant sa sieste ou sa nuit, après le bain ou avant/après avoir bu, par exemple (1h30 avant ou après la prise du biberon ou de la tétée, même si pour la tétée, cela peut-être souvent de moins d’1h30) . Si possible, évitez de le masser quand il dort, quand il pleure ou quand il est très agité…
  7. Comme votre bébé ne porte que sa couche pendant le massage, assurez-vous que la pièce est assez chaude pour qu’il n’ait pas froid. La pièce choisie devrait être calme avec un éclairage doux…
  8. Couchez votre bébé sur une couverture au sol, une surface plane stable, ou sur votre lit. Si vous préférez rester debout, déposez plutôt votre enfant sur la table à langer (attention ce n’est pas l’endroit idéal, vous serez peut-être plus concentré sur la sécurité de votre bébé que sur le massage lui-même).
  9. Utilisez une huile végétale dans la mesure du possible, pour masser votre enfant. Vous pouvez aussi utiliser une crème hydratante. Évitez toutefois les huiles de massage ainsi que les produits à base de pétrole (comme la vaseline).
  10. Ne pas portez pas de bijoux 😉, car ils pourraient érafler la peau de votre enfant.
  11. Et pourquoi pas en profiter pour ajouter le massage à sa routine quotidienne…une bulle de douceur pour tous les 2 ❤

Je trouve impréssionnant tous les bienfaits du massage de bébé. Vous aussi ? J’espère que tous ces bons conseils pour aideront à passer un moment « hors du temps » avec votre bébé ;).

Si vous préférez apprendre les bons gestes du massage avec Tania/La Passerelle FamilyCoworking, foncez !! Elle propose un accompagnement en plusieurs séances de 1h chacune à raison d’1 séance/semaine. Cela pour vous permettra d’assimiler les gestes et de vous adapter au rythme de votre enfant. Pour la contacter, rendez-vous sur Facebook ou instagram 🙂

Qui suis-je ?

Je m’appelle Mélanie, je suis styliste en biscuit depuis 2013. Je personnalise des biscuits tous mignons pour vous rappelleront les saveurs de l’enfance 🙂 Vous vous rappelez comme c’était agréable de croquer dans un petit-beurre à l’heure du goûter quand vous étiez petite ? Moi, je ne l’ai jamais oublié et je m’autorise des petits plaisirs gourmands tous les jours (un sablé, un carré de chocolat, un harib* !

Retrouvez dans ma boutique toutes mes créations inspirées par ce biscuit : faire-part, contenant de dragées, décoration de fête… Leur originalité ? Ces biscuits sont décoratifs (pour conserver à jamais le souvenir de ces moments furtifs et remplis d’amour). Mais j’ai pensé en tout ! Vous pourrez aussi les manger en vous rendant juste ici : biscuits gustatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *