Comment caler bébé pour la nuit ?

Aujourd’hui, je partage mon blog avec Laura 🙂 Elle est formé sur le sujet des bébés, de l’alimentation et de l’enfance. Quand elle m’a contacté, j’ai trouvé l’idée de vous donner des conseils pour aider votre bébé à bien dormir, très sympa ! Toutes les mamans rêvent de voir leurs enfants faire ses nuits très rapidement. J’ai deux filles, la première a fait ses nuits à trois mois sans aucune difficulté et la seconde m’a réveillé jusqu’à ses 1 ans pratiquement toutes les nuits… Je me sentais bien seule, lol. Mais en parlant avec d’autres mamans, je me suis aperçu que beaucoup d’enfants avaient des problèmes de sommeil. C’est pourquoi, je suis contente de pouvoir vous aider même juste un petit peu à répondre aux questions que vous pouvez vous poser 😉

Je laisse la place à Laura 😉 :

« Jusqu’à 4 mois environ votre bébé a besoin de 15 heures de sommeil par jour, jusqu’à 3 mois c’est même de 18 heures dont il a besoin par tranches de 3 à 4 heures maximum.

Son rythme naturel, pour l’essentiel dicté par la faim, est donc épuisant pour toute la famille.

Son cycle de sommeil est aussi très différent de celui des adultes, il dure environ 50 minutes (contre 90 minutes pour un adulte) et se décompose en 2 phases :

  • le sommeil paradoxal : C’est la phase de sommeil ou bébé est agité, fait des mimiques, est très expressif. C’est durant cette phase que le bébé rêve et ce sont ces rêves qui justifient cette agitation. Cette phase de sommeil est propice à l’expression du stress que votre bébé peut avoir durant la nuit et donc à des phases de réveil inopinées,
  • le sommeil profond : C’est la phase de sommeil ou le bébé est calme.

L’OMS recommande l’allaitement exclusif durant les premiers mois. Ce lait maternel peut être donné au sein ou avec une tireuse afin de limiter les désagréments pour la maman.

Progressivement, le rythme de votre nourrisson va se réguler et l’intervalle entre 2 repas augmenter. C’est le signe que votre bébé grandit et installe ses habitudes. »

Aider bébé à faire ses nuits

« Dès lors que votre bébé perçoit la différence entre le jour et la nuit, il devient important d’instaurer un rituel qui progressivement fera comprendre au bébé que le temps de faire sa nuit est venu.

Cette étape est essentielle pour faire comprendre à votre bébé que la nuit n’est pas synonyme d’abandon et donc de stress pour votre nourrisson.

Prenez le temps d’instaurer un véritable rituel du coucher qui aidera votre bébé à prendre ses repères et à s’endormir sereinement. Chambre dans l’obscurité, berceuse, bain, câlin sont autant d’opportunités de passer un bon moment aux côtés de votre bébé et de capter ses signes d’endormissement.

Si cela ne suffit pas, il est possible que votre bébé soit un gros mangeur.

Un bébé qui termine tous ses biberons et ne semble pas rassasié n’arrivera pas à faire une nuit complète car il aura faim et cette faim le réveillera et l’incitera à réclamer.

Dans ce cas, il est probable que les laits maternisés ne sont plus adaptés, il peut devenir indispensable d’utiliser un lait satiété (ou lait bébé gourmand). »

Qu’est ce qu’un lait satiété ?

« C’est un lait infantile qui est enrichi en amidon et en sucres rapides et lents. En général, un lait satiété est enrichi avec de la pomme de terre, du riz ou du maïs des féculents ou des céréales riches en amidon.

Un lait satiété présente une plus faible teneur en lactose ce qui peut avoir une incidence sur le transit intestinal de votre bébé.

Un lait satiété respecte la même réglementation qu’un lait classique, il contient tous les éléments nutritionnels indispensables à la croissance de votre bébé : vitamines, minéraux, fer, zinc, protéines, lipides, acides gras.

De par sa composition, le lait de satiété est un peu plus épais qu’un lait infantile 2e âge classique, ce qui peut permettre de ralentir le débit du repas de bébé et donc de ne pas remplir son estomac trop rapidement. »

Quand utiliser un lait satiété ?

« Prenez rendez-vous avec votre médecin ou votre pédiatre.

Le recours à un lait épaissi est une solution parmi d’autres et il convient d’avoir l’avis d’un professionnel de santé pour être sûr de ne pas nuire au développement du bébé.

En fonction de son diagnostic et de la courbe de croissance de votre bébé, il saura vous aiguiller vers un lait de satiété adapté à la situation de votre nourrisson.

Vous pourrez rapidement constater si votre bébé, grâce à ce nouveau régime alimentaire, semble mieux rassasié et peut ainsi faire ses nuits.

En résumé :

L’objectif de caler bébé pour la nuit repose donc sur plusieurs composantes essentielles:

  • comprendre son rythme de croissance et la nécessité d’installer un rituel du coucher indispensable à la sérénité de votre bébé,
  • si besoin, enrichir son alimentation en utilisant un lait satiété adapté, pour lui permettre de réduire le rythme des repas et ainsi faire une nuit complète. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *